Restauration hydromorphologique

Les systèmes aquatiques ont été victimes d'importantes agressions morphologiques dues au développement urbain, industriel, agricole et les différentes politiques d’aménagement qui en découlent :

- Modification du tracé du cours d'eau : rectification, enterrement et dérivation

- Modification du gabarit : recalibrage, curage et extraction de matériaux

- Modification de la rugosité : dévégétalisation, retrait du bois mort et de la granulométrie

La restauration hydromorphologique participe à la réparation de l’intégrité écologique, en rétablissant les processus hydrologiques, géomorphologiques et écologiques. L’atteinte du bon état écologique est largement déterminé par la diversité et la naturalité des structures du lit mineur et lit majeur ainsi que le débit du cours d’eau.