Zones humides

Les zones humides (marais, tourbières, forêts alluviales, prairies humides, mégaphorbiaies…) sont des zones de transition à l’interface des milieux terrestre et aquatique, caractérisées par la présence d’eau, en surface ou dans le sol, pendant au moins une partie de l'année. Ces dernières jouent un rôle clé dans l'équilibre des milieux naturels et rendent de nombreux services "écosystémiques" :

- Rôle d'éponge : régulation du débit des rivières (soutien à l'étiage et atténuation des crues)

- Rôle épuratoire : filtration des polluants

- Réservoir de biodiversité : habitats abritant une faune et une flore spécifiques

- Puits de carbone : atténuation des effets du changement climatique

- Support de diverses activités humaines : agriculture (herbage, pâturage, exploitation forestière...) et activités récréatives (pêche, randonnée et chasse)

- Entité paysagère

 

Les zones humides sont les milieux les plus dégradés et les plus menacés au monde :

- Urbanisation : destruction par les remblais et le développement des infrastructures

- Pollution : rejets d'eaux usées, pratiques agricoles intensives...

- Assèchement : drainage, imperméabilisation des sols, prélèvement en eau...

- Embroussaillement : déprise agricole

- Espèces exotiques envahissantes, plantations de peupliers, extraction de matériaux...

 

Le bassin versant a fait l'objet d'une étude de pré-localisation des milieux humides dans le cadre du SAGE Arroux-Bourbince. Cette étude, terminée en 2013, comportait deux phases : la pré-localisation des enveloppes de forte probabilité de présence de zones humides par photo-interprétation puis hiérarchisation de ces dernières afin de prioriser les secteurs à inventoriés.

Suite à cette étude, plusieurs inventaires ont été réalisés sur une partie du bassin versant. Ces derniers ont permis de valider les zones pré-localisées, d'identifier leurs enjeux et de les hiérarchiser. D'autres inventaires sont prévus dans l'objectif de couvrir l'intégralité du territoire.

En fonction des résultats de ces inventaires, un programme d'actions a été mis en place en faveur de ces milieux :

- Travaux de protection, restauration et d'entretien

- Mise en valeur (panneaux d'information, animations)

- Intégration aux documents d'urbanisme

- Prise en compte dans les exploitations agricoles

- Animation foncière : accompagnement des propriétaires à devenir acteurs par le biais d'outils fonciers (Obligation Réelle Environnementale, Bail Rural à Clauses Environnementales...)

- Acquisition